Vous avez décidé de vous reposer en partie sur la cooptation pour vos recrutements, en particulier de profils rares, et vous avez mis en place tout un programme assorti d’un système de récompenses. Parfait ! A présent, vous avez besoin de la coopération de vos collaborateurs… Pour cela, vous allez devoir les informer sur les bonnes pratiques afin d’éviter d’être envahi de CV mal ciblés.

 

Mettez-les à jour sur votre entreprise

Il ne vous viendrait pas à l’idée d’envoyer un commercial vendre vos produits sans lui fournir tous les renseignements techniques nécessaires. Alors ne demandez pas à vos collaborateurs de vendre votre marque sans la leur exposer en détails ! Qu’il s’agisse d’anciens à qui un rafraîchissement ne fera pas de mal ou de nouveaux qui n’ont pas encore tout à fait assimilé vos valeurs, tous doivent maîtriser votre image employeur, votre fonctionnement et vos qualités sur le bout des doigts afin d’être capables de les transmettre à leur entourage et de savoir qui, parmi leurs connaissances, pourrait correspondre au mieux, tant en termes de compétences que de qualités.

 

Sensibilisez-les à la cooptation

Si personne n’est au courant que vous avez mis en place un programme de cooptation, il ne servira à rien. Faites passer le message aux managers, qui relaieront l’information, et parlez-en à l’occasion d’événements ainsi que sur l’Intranet de l’entreprise. Donnez autant d’informations que possible : quels peuvent être les postes concernés, comment s’y prendre pour recommander quelqu’un, ce qu’ils peuvent y gagner…

 

Formez-les (un peu) au recrutement

Vos collaborateurs ne sont pas tous recruteurs et n’ont pas vocation à le devenir. Pour autant, s’ils connaissent quelques bases, ils s’en sortiront mieux dans leur rôle d’intermédiaire entre vous et le vivier de candidats que représente leur réseau. Par exemple, qu’ils sachent faire la différence entre une compétence technique absolument indispensable et un savoir-faire moins essentiel sur lequel vous pourrez éventuellement former une nouvelle recrue, ou qu’ils aient conscience qu’il existe des équivalents de diplômes.

 

Donnez-leur tous les détails de l’offre

En particulier les détails pratiques. Les premières questions que leur poseront leurs contacts s’ils leur transmettent l’annonce porteront sur la localisation, le salaire, l’environnement de travail… Pas question de simplement faire passer un mail à tout le monde en disant « Nous recherchons un manager de proximité. Merci de nous recommander quelqu’un » ! Vous devez leur donner la fiche de poste dans son intégralité, ce qui leur permettra, une fois qu’ils auront parlé de l’opportunité à leur réseau, d’effectuer un premier tri dans les réponses qu’ils recevront afin de ne vous transmettre que les plus pertinentes.

 

Mettez en avant les initiatives réussies

Enfin, si vous finissez par recruter quelqu’un qui vous a été recommandé par l’un de vos salariés, dites-le ! En plus de la fierté de vous avoir aidé sur une question épineuse et de la satisfaction de la récompense matérielle, cette reconnaissance publique boostera le moral du salarié en question et incitera les autres à s’investir aussi, créant ainsi un cercle vertueux.

Adoptez. Impliquez. Recrutez.Pour plus information sur l’importance des réseaux sociaux au service de la réputation de la marque et de l’acquisition de talents :

Téléchargez